L’histoire de la commune

Si l’histoire de LANQUETOT vous était contée…

L’existence de Lanquetot, comme Bolbec et les communes environnantes est fort ancienne. Son seigneur est nommé à la bataille d’Hasting (1066) au côté de Gautier-Giffard, seigneur de Bolbec.

Suivant F. de Beaurepaire dans « Les noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime » au XIIème siècle l’on écrivait LENGUETOT ou LANGUETOT, venant du nom scandinave LANG TOPT « Le long village ».

Sur la carte de Cassini (XVIIIème siècle) LANQUETOT est écrit LARGUETOT.

Les seigneurs de Lanquetot

  • Les BAZIN

La terre de Lanquetot était un plein fief de haubert tenu du Roi, par Guillaume Bazin (famille anoblie en 1419), de la famille de Thomas Bazin, né à Caudebec, évêque de Lisieux, conseiller du Roi Charles VII. Il fut l’ennemi de Louis XI.

  • Les BRETEL

Au XVIIème siècle Louis Bretel, président du Parlement de Normandie, en 1601, époux de Françoise Le Roux de Tilly était seigneur de Lanquetot. Son fils Claude Bretel, marquis de Lanquetot, gouverneur de Gisors et de Montivilliers, conseiller du roi, maître d’hôtel de la Reine Anne d’Autriche est seigneur et patron de Lanquetot. Epoux de Magdeleine Maignard, une fille naît à Lanquetot en 1722.

Claude Bretel, fils du précédent, chef d’escadron des armées royales, commandant de la marine du Havre devient seigneur et patron de Lanquetot, Vertot, etc…, est décédé à Lanquetot et inhumé dans l’église. Son épouse Louise Martel de Fontaine décédée en 1785 est inhumée également dans l’église près de son mari.

  • Les DE FOVILLE

Après le décès de Claude Bretel la terre de Lanquetot passe, par héritage, à Marc de Foville, au droit de sa femme Marie de Romé, jouissant comme propriétaire de la première portion du noble fief et seignerie de Lanquetot. Marie de Romé Dame patronne de Lanquetot décédée en 1785 à 95 ans est inhumée dans le cimetière.

Le fils de Marc François de Foville décédé en 1778 avait épousé Barbe Louise Suzanne Le Pelletier. Leur fille unique Marie Louise Françoise Foville épouse en 1777 François Désiré Jacques Frédéric Auguste Le Chartier, de Beuzevillette, chevalier seigneur de Feugré, Chevauléger de la garde ordinaire du Roi Louis XVI. Elle deviendra Dame patronne de Lanquetot après le décès de sa grand-mère.

  • Les HELOUIN de MENIBUS

Georges Nicolas Hélouin de Ménibus, chevalier seigneur Dalincourt, ancien officier de dragons, pensionné de sa Majesté, gentilhomme ordinaire du Roi Louis XV puis de Louis XVI est patron alternatif de la paroisse de Lanquetot jouissant de l’usufruit de la seconde portion du noble fief de Lanquetot comme ayant épousé noble Dame Marie Anne Gabrielle Le Caruyer, héritière de la succession de feu Messire Claude Bretel.

  • Les Maires de Lanquetot

1789 – 1792 GREGOIRE François-Marie
1792 – 1795 DAMAND André
1795 – 1800 Pas de Maire – Conseil cantonal à Bolbec
1800 – 1808 SOREL Nicolas
1808 – 1814 De BOLLEVILLE Charles Le Chartier
1814 – 1829 SOREL Nicolas
1829 – 1848 FOUQUAY Jean-Baptiste
1848 – 1848 DELAHAYS Pierre
1848 – 1852 FOUQUAY Jean-Baptiste
1852 – 1880 LEMONNIER Emile
1880 – 1884 CAILLOT Méry
1884 – 1900 GUEROULT Pierre
1900 – 1908 MALLET Julien
1908 – 1916 DEBRAY Louis
1916 – 1919 Pas de Maire
1919 – 1929 JOUTEL Albert
1929 – 1932 LENOIR Abel
1932 – 1937 DORANGE Emile
1937 – 1947 COMMARE Henri
1947 – 1971 JOUTEL Henri
1971 – 2008 GRÉAUME Gilbert
2008 – BRENNETOT Gilbert

Si vous souhaitez obtenir plus de précisions sur l’Histoire de la Commune de Lanquetot, il existe un livre intitulé « Lanquetot Deux siècles d’histoire » disponible en Mairie au prix de 20 euros.